Télétravail

TELETRAVAIL : des opportunités et des risques

La loi n°2012-347 du 12 mars 2012 art. 133 et le décret du 11 février 2016 ont introduit et encadré le télétravail dans la fonction publique. La loi du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique puis le décret n° 2020 524 du 5 mai 2020 ont modifié la réglementation en intégrant notamment la notion de télétravail « ponctuel ».

Si le télétravail rencontre depuis plusieurs années de nombreux freins, la COVID-19 a accéléré sa mise en œuvre et sa généralisation. Malgré de nombreuses discussions, ateliers et autres réunions sur le sujet, et ce depuis 2016, notre collectivité a été dépourvue d’un vrai cadre qui lui aurait permis de faciliter son déploiement pendant la période de confinement.

Les freins au télétravail

Ce que FORCE OUVRIÈRE MONTPELLIER MÉTROPOLE demande :

  • Une mise en œuvre rapide du télétravail basée sur le volontariat pour TOUS les agents exerçant des missions « télétravaillables « 
  • Un protocole co-construit avec les organisations syndicales prenant en compte les moyens matériels, les modalités de gestion du temps de télétravail, les relations hiérarchiques et le management du télétravail, les éléments de prévention et de protection pour la santé des télétravailleurs…
  • L’annotation sur la fiche de poste si les missions de l’agent peuvent être réalisées en télétravail
  • Un état des lieux des 1000 PC commandés par la collectivité pendant la crise comme annoncé par le DRH lors de la réunion sur la prime covid
  • Présentation du bilan annuel du télétravail au CT et au CHSCT
Le télétravail