Comité Technique

A quoi sert le comité technique ?

Le comité technique est une instance de concertation chargée de donner son avis sur les questions et projets de textes relatifs à l’organisation et au fonctionnement des services, les questions relatives aux effectifs, aux emplois et aux compétences et les projets de statuts particuliers.

Compétences du Comité Technique
Séance du Comité Technique Montpellier Métropole

Vos représentants Force Ouvrière au Comité technique

Après les élections professionnelles de décembre dernier, Force Ouvrière s’est vu attribué 3 sièges de titulaires et 3 sièges de suppléants. Ce sont donc Denis Savoye, Jean-Philippe Gervais, Guilhem Laguarda, Sabine Bergua, Céline Millet et Edwige Hernandez qui siègent désormais au CT pour Force Ouvrière.

Comité Technique du 15 novembre 2019

Communiqué du syndicat Force Ouvrière de Montpellier Métropole

Le 15 novembre 2019, l’intersyndicale de Montpellier Métropole, à laquelle Force Ouvrière est pleinement associée, a souhaité dénoncer l’absence de dialogue social qui sévit maintenant depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, au sein de la collectivité ainsi que la situation préoccupante du personnel dont les conditions de travail ne cessent de se détériorer.

Force Ouvrière réfute l’ensemble de ces accusations. Premièrement, aucun point du règlement intérieur, ni même de la réglementation en vigueur n’interdit la lecture d’une déclaration en amont de l’appel.

En outre, la responsabilité de la non-tenue de cette séance n’est en l’occurrence pas du fait des organisations syndicales, mais bien du Président qui a décidé de partir, sans même écouter nos revendications.

Le Président n’a pas souhaité entendre ce que nous avions à dire et a préféré quitter la salle. Il a demandé à ses équipes de rédiger et de transmettre à la presse un communiqué accusant l’intersyndicale de pas respecter le « protocole », d’avoir conduit une action préjudiciable aux agents, et pour finir il accuse certains membres d’instrumentaliser le Comité Technique à des fins politiques.

Concernant une éventuelle instrumentalisation politique, Force Ouvrière tient à rappeler qu’il est un syndicat libre et indépendant. Signataire de la Charte d’Amiens en 1906, Force Ouvrière conduit son action militante dans le respect du principe d’indépendance syndicale vis-à-vis des partis politiques. Notre seul objectif est, et restera, la défense des intérêts collectifs et individuels des agents de notre collectivité et plus généralement la défense des droits acquis aux fonctionnaires.