Réforme fonction publique : la fusion CT et CHSCT

Réforme de la Fonction Publique

La fusion CT / CHSCT = Comité Sociale Territorial

Les députés ont validé le 15 mai la fusion des comités techniques et des CHSCT lors de l’examen du projet de loi sur la réforme de la fonction publique. Sur le modèle du comité social et économique crée par les ordonnances Macron dans le secteur privé, une instance unique de dialogue social devrait donc être créée et appelée : comité social d’administration

Comme dans le privé, la fusion des instances des représentants du personnel va entraîner une accumulation des questions à traiter dans une même instance, où les enjeux de la santé au travail, des conditions de travail risques de ne plus être prioritaires. Cela fait courir un risque sur la santé des agents mais entraîne également un accroissement de la responsabilité des encadrants et in fine de l’exécutif qui ne bénéficiera plus d’un dispositif d’alertes et de préconisations au plus proche du terrain.

« Avec l’allongement des carrières, la fonction publique va faire face à un vieillissement important. Et, on l’a vu, les réformes successives ont eu des impacts non négligeable sur la santé et les conditions de travail. Alors vouloir supprimer les CHSCT sans savoir quelle forme prendra la réforme annoncée n’est vraiment pas une bonne idée. »
Christian Grolier
Secrétaire général de FO-fonctionnaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *